Pourquoi on devrait «abuser» du melon d'eau.

Publié le 8 Juin 2016

 

L'été arrive et amène avec lui quantité de fruits de saison, dont le melon d'eau. En plus d'être agréable en bouche, ce fruit est riche en lycopène, un puissant antioxydant qu'on trouve également dans les tomates et qui diminuerait le risque d'AVC.

Une étude menée en Finlande estime ainsi que les personnes ayant de hauts niveaux de lycopène dans leur système ont 55 % de risque en moins d'avoir un AVC quand on les compare à ceux qui ont les niveaux les plus bas. «Le lycopène améliore la fonction des vaisseaux sanguins et protège contre les dommages du cholestérol dans le système sanguin», confirme au Mail Online le Dr Sam Christie, nutritionniste qui travaille avec la société britannique Nature's Best, spécialisée dans les vitamines et les suppléments.

D'autres études suggèrent également que le lycopène permettrait de diminuer le risque de cancer.

 

 

 

Vitamine C et potassium

 

Par ailleurs, le melon d'eau est riche en vitamine C, qui soutient le système immunitaire et participe à la guérison petits bobos. Autre bienfait: si vous souffrez de douleurs musculaires, une tranche de ce fruit pourrait vous être bénéfique, grâce à sa dose de potassium qui aide à réguler les nerfs et les muscles. Le potassium permet aussi d'aider votre corps à retenir plus de calcium. Par conséquent, vos articulations et vos os n'en sont que plus forts.

Et ce n'est pas tout: «Les melons d'eau sont très bons pour transporter de l'eau dans et en dehors des cellules. Ils aident à la circulation et gardent le corps hydraté», ajoute le Dr Christie.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Santé Nutrition

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article