Quand le yoga et la course à pied font bon ménage.

Publié le 12 Septembre 2016

Les deux cofondateurs du club de course à pied L’Escouade, Stéphanie DesLauriers et Sylvain Paré.

 

Le roga s’invite dans la région. Tirant son nom des mots « run » et yoga, le roga combine les bienfaits de ces deux activités. Une démonstration se déroulera au Récré-O-Parc de Sainte-Catherine, le 18 septembre.

«L’événement s’adresse à tous. Il y aura une course d’environ une trentaine de minutes et, par la suite, une heure de yoga. On parle d’un yoga qui est plus actif, qui s’adapte pour les participants qui viennent de courir», explique Stéphanie DesLauriers, cofondatrice du club de course L’Escouade qui présente cet événement.

Selon la principale intéressée, effectuer des sessions de yoga serait salutaire pour les coureurs.

«Lorsqu’on fait de la course, ce sont toujours les mêmes muscles qui travaillent. La course, c’est plus que courir. Si tu es tendu alors que tu cours, tu risques de te blesser davantage. Il faut donc exécuter d’autres mouvements afin que les muscles se détendent, ce que permet le yoga», poursuit la résidente de Saint-Constant.

Elle ajoute qu’on retrouve le yoga dans d’autres pratiques sportives, dont le hockey.

Le roga permettrait aussi aux coureurs d’améliorer leurs performances par la visualisation.

«On conditionne notre mental avec la méditation afin de cibler nos attentes», affirme Mme DesLauriers.

 

 

 

 

Mandalas et distances
Les participants à cette démonstration pourront aussi exercer leur talent de coloriste. Des mandalas (diagrammes symboliques d’origine indienne et bouddhiste) seront mis à leur disposition après la course en guise de coloriage. Une manière de se détendre et surtout de laisser le corps se reposer.

«Les muscles doivent revenir à leur état normal et c’est aussi une façon d’être plus zen avant d’entreprendre le yoga», indique-t-elle.  

Le parcours de course est adapté à la forma physique de chacun. Deux trajets de 2,5 km et 5 km – course et/ou à la marche – sont proposés. Aucun temps n’est enregistré.

«On veut inciter les gens qui n’ont jamais couru à aimer la course d’où l’absence de chrono», précise Mme DesLauriers.

La séance de yoga sera offerte par l’organisme Les Folks. L’activité débute à 8h et le coût est de 20$ par participant. En cas de fortes pluies, l’événement sera remis le 24 septembre.

Rédigé par Régis Baillargeon

Publié dans #Mise en forme

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article